Accueil  -  L'actualité du Diocèse  -  MISE À JOUR : Covid-19 – Foire Aux Questions

MISE À JOUR : Covid-19 – Foire Aux Questions

ATTENTION : Ces consignes sont soumises aux décisions gouvernementales et précisions données par la Conférence des évêques de France qui seront intégrées au fur et à mesure. N’hésitez pas à consulter régulièrement ces réponses car elles évoluent très vite. 

Dernière mise à jour le 13 janvier 2021

Peut-on participer à une messe dans le diocèse ?

Oui depuis le 28 novembre. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux. Les gestes…

Lire la suite…

Oui depuis le 28 novembre. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux. Les gestes barrières (port du masque et gel hydroalcoolique) sont toujours en vigueur. Se renseigner auprès de votre paroisse pour les lieux et les horaires des messes.

Y a-t-il des messes dans les communautés religieuses ?

La messe y est normalement célébrée quand il y a un prêtre. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de…

Lire la suite…

La messe y est normalement célébrée quand il y a un prêtre. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux. Les gestes barrières (port du masque et gel hydroalcoolique) sont toujours en vigueur.

Comment vivre la messe à distance ?

En cette période de pandémie, il est possible de s’associer à la prière en suivant la messe par la radio, à la télévision ou sur Internet (radio RCF, la télévision…

Lire la suite…

En cette période de pandémie, il est possible de s’associer à la prière en suivant la messe par la radio, à la télévision ou sur Internet (radio RCF, la télévision KTO (http://ktotv.fr) ou France 2 (le Jour du Seigneur, le dimanche). Mais nous ne pouvons pas recevoir le sacrement à distance, car cela suppose une présence physique ! Cela ne peut donc être qu’une disposition temporaire en raison de la pandémie et il est toujours possible de venir à la messe en semaine.

Peut-on communier dans la bouche ?

La communion dans la bouche est la manière normale de recevoir le Corps du Christ mais la communion dans la main est autorisée comme cela est indiqué dans la Présentation…

Lire la suite…

La communion dans la bouche est la manière normale de recevoir le Corps du Christ mais la communion dans la main est autorisée comme cela est indiqué dans la Présentation Générale du Missel Romain au numéro 161 : « Si la communion est donnée seulement sous l´espèce du pain, le prêtre montre à chacun l´hostie en l´élevant légèrement et dit: Corpus Christi (Le Corps du Christ). Le communiant répond: Amen, et reçoit le Sacrement dans la bouche ou bien, là où cela est autorisé, dans la main, selon son choix. Celui qui reçoit la sainte hostie pour communier la consomme aussitôt et intégralement. »
Cependant, pendant la pandémie, la communion dans la bouche pose problème car la main du prêtre passe de bouche en bouche et peut donc transmettre le virus. Celui-ci étant transmis par l’haleine et la salive. C’est pourquoi la Conférence des évêques de France demande que l’on communie seulement dans la main tant que la pandémie ne sera pas éradiquée.
Comme le précise le Cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la discipline des Sacrements (Vatican) : « En période de difficultés (par exemple aux guerres aux pandémies), les évêques et les conférences épiscopales peuvent donner des règlements provisoires auxquels il faut se conformer. L’obéissance sauvegarde le trésor confié à l’Église. Ces mesures édictées par les évêques et les conférences épiscopales expirent lorsque la situation redevient normale. » Prot. 432/20 du 15 août 2020.
Cependant, si un fidèle ne veut pas communier dans la main, il peut communier de façon spirituelle en attendant la fin de la pandémie et le retour à la normale.

Les mariages, baptêmes : quand pourront-ils avoir lieu ?…

Les célébrations de baptêmes et de mariages peuvent être célébrés sous certaines conditions. Les familles sont invitées à prendre contact avec leur paroisse par téléphone ou par mail.

Lire la suite…

Les célébrations de baptêmes et de mariages peuvent être célébrés sous certaines conditions. Les familles sont invitées à prendre contact avec leur paroisse par téléphone ou par mail.

Les célébrations de profession de foi, première communion et confirmation qui avaient déjà été reportées pourront-elles avoir lieu ?

Se renseigner auprès de la paroisse ou auprès de votre responsable.

Lire la suite…

Se renseigner auprès de la paroisse ou auprès de votre responsable.

Comment puis-je me confesser pour recevoir le pardon du Seigneur ?

Il est possible de se confesser auprès d’un prêtre en respectant les mesures barrières (avec masque, distanciation, et en évitant d’être en vis-à-vis…). Se renseigner auprès de la paroisse pour…

Lire la suite…

Il est possible de se confesser auprès d’un prêtre en respectant les mesures barrières (avec masque, distanciation, et en évitant d’être en vis-à-vis…). Se renseigner auprès de la paroisse pour connaître les heures et lieux de permanence d’un prêtre. Cette période est une épreuve, mais aussi un moment favorable pour nous réconcilier avec nous-mêmes et avec les autres, pour renouveler notre amitié avec le Seigneur et notre fidélité à sa Parole. Avant de communier, il est donc possible dès maintenant de s’y préparer en accueillant la grâce du pardon de Dieu.

Peut-on recevoir le sacrement des Malades en temps de confinement ? Comment et à qui le demander ?

La Communion portée aux personnes malades et l’Onction des malades sont possibles à domicile ou dans les EHPAD (avec autorisation de la direction), en respectant les mesures barrières (masque, distanciation, lavage…

Lire la suite…

La Communion portée aux personnes malades et l’Onction des malades sont possibles à domicile ou dans les EHPAD (avec autorisation de la direction), en respectant les mesures barrières (masque, distanciation, lavage de mains).

Peut-on célébrer des funérailles chrétiennes dans l’église ?

Il est possible de célébrer des funérailles à l’église. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée…

Lire la suite…

Il est possible de célébrer des funérailles à l’église. Il est, pour l’instant, imposé de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux. Les gestes barrières (port du masque et gel hydroalcoolique) sont toujours en vigueur.
La préparation peut se faire par téléphone ou en rencontrant le prêtre ou le guide de funérailles. Bien respecter les gestes barrières, si possible pas plus de 2 ou 3 personnes. Remplir une attestation dérogatoire en cochant la case « Déplacement pour motif familial impérieux… ».

Les accueils paroissiaux sont-ils ouverts ?

L’accueil individuel dans les maisons paroissiales est possible à condition de respecter les gestes barrières (Gel hydro alcoolique, masque, distance d’un mètre entre les personnes…). Se renseigner à la paroisse…

Lire la suite…

L’accueil individuel dans les maisons paroissiales est possible à condition de respecter les gestes barrières (Gel hydro alcoolique, masque, distance d’un mètre entre les personnes…). Se renseigner à la paroisse par téléphone avant de venir.

Pourra-t-on faire des réunions à la maison paroissiale ?

Les réunions paroissiales de type festif ou qui ne sont pas strictement nécessaires sont interdites. Il est possible cependant de réunir des personnes en petits effectifs pour des rencontres qui…

Lire la suite…

Les réunions paroissiales de type festif ou qui ne sont pas strictement nécessaires sont interdites.
Il est possible cependant de réunir des personnes en petits effectifs pour des rencontres qui sont nécessaires à l’exercice du culte : (préparation au baptême, mariage, obsèques, préparation des messes), ainsi que celles qui sont nécessaires à la conduite de la paroisse (équipe pastorale, conseil économique…), et qui peuvent difficilement se vivre en visio-conférence. A condition de faire ces rencontres dans une salle assez vaste (éventuellement l’église !) pour pouvoir appliquer rigoureusement les gestes barrières (Gel hydro alcoolique, masque, distance d’au moins un mètre entre les personnes, aération…). En respectant évidemment le couvre-feu !

Quelles sont les propositions de la Catéchèse des enfants ? Et quel protocole appliquer ?

Dans la mesure où les écoles accueillent les enfants, il est possible de continuer la catéchèse dans les établissements d’enseignement catholique. Pour la Catéchèse en paroisse, la modification de l’article…

Lire la suite…

Dans la mesure où les écoles accueillent les enfants, il est possible de continuer la catéchèse dans les établissements d’enseignement catholique.

Pour la Catéchèse en paroisse, la modification de l’article 45 apportée le 22/12/2020 au décret du 29/10/2020 en vigueur rend possible la reprise de la catéchèse des enfants dans les salles classées ERP de type L « à usage
multiple » (dont font partie les salles paroissiales et municipales).
Des mesures spécifiques peuvent être décidées pour chaque département en fonction de la situation
sanitaire.

CEF Protocole sanitaire jeunes

Quel protocole appliquer pour les séances de catéchèse, aumônerie et les activités pastorales proposées aux mineurs en période soumise à l’état d’urgence sanitaire ?

Télécharger la pièce jointe ci-après. CEF Protocole sanitaire jeunes

Lire la suite…

Télécharger la pièce jointe ci-après.

CEF Protocole sanitaire jeunes

Quelles sont les propositions pour la Pastorale des jeunes et des vocations ?

Pour la Pastorale des jeunes et des vocations, vous pouvez trouver différentes initiatives sur le site Internet dans l’onglet Covid-19 : https://jeunes-quimper.com/

Lire la suite…

Pour la Pastorale des jeunes et des vocations, vous pouvez trouver différentes initiatives sur le site Internet dans l’onglet Covid-19 : https://jeunes-quimper.com/

Je me sens seul(e), qui puis-je contacter ?

Vous pouvez contacter les mardi, jeudi, vendredi, et samedi de 18 h à 22 h, Présence à l’écoute au 02 98 09 02 47. C’est une association en lien étroit…

Lire la suite…

Vous pouvez contacter les mardi, jeudi, vendredi, et samedi de 18 h à 22 h, Présence à l’écoute au 02 98 09 02 47. C’est une association en lien étroit avec le service diocésain de la Pastorale de la Santé. Des écoutants se mettent à disposition de tous, par téléphone, permettant ainsi d’être écouté dans la confiance, la discrétion et l’anonymat. Les autres soirs des écoutants du Havre et de Rouen prennent le relais.
Vous pouvez aussi vous adresser à la paroisse de votre lieu de résidence. Dans certaines d’entre elles, une permanence téléphonique est assurée par des prêtres ou des laïcs.

Je ne peux pas aller à la messe, comment faire pour continuer à verser ma quête dominicale ?

Oui, vous pouvez participer à la vie de l’Église en faisant un don au Denier de l’Église ici, ou par chèque bancaire libellé à l’ordre de l’Association Diocésaine de Quimper et à…

Lire la suite…

Oui, vous pouvez participer à la vie de l’Église en faisant un don au Denier de l’Église ici, ou par chèque bancaire libellé à l’ordre de l’Association Diocésaine de Quimper et à envoyer à : Évêché de Quimper, 3 rue de Rosmadec, CS 42009, 29018 Quimper Cedex.
Il en va de même pour la quête dominicale, vous pouvez faire un don en ligne ici.

Les consignes officielles du gouvernement ?

Pour la totalité des consignes, Cliquez ICI Tester, alerter, protéger, Cliquez ICI

Lire la suite…

Pour la totalité des consignes, Cliquez ICI 
Tester, alerter, protéger, Cliquez ICI

J’ai un proche, un ami, un paroissien hospitalisé, je ne peux pas aller le visiter ou les visites sont interdites en raison des restrictions sanitaires. Comment joindre les aumôneries hospitalières pour m’aider à garder le contact ?

Dans la plupart des hôpitaux publics du diocèse, des aumôneries hospitalières assurent une présence d’Eglise. Elles ont pour mission de répondre aux demandes des malades, des personnes âgées, des familles.…

Lire la suite…

Dans la plupart des hôpitaux publics du diocèse, des aumôneries hospitalières assurent une présence d’Eglise.
Elles ont pour mission de répondre aux demandes des malades, des personnes âgées, des familles. Elles prennent soin de chacun par une écoute attentive, par un accompagnement spirituel ou religieux (à la demande). Elles soutiennent les familles et peuvent les accompagner dans un deuil.
Depuis la pandémie due à la COVID 19, des postures différentes entre établissements sont apparues : visites permises pour salariés et bénévoles, visites interdites aux bénévoles, visites interdites pour tout le monde sauf demande explicite, situations graves et urgentes, accord du médecin/du cadre ….
Des proches, des amis sont hospitalisés. Les familles, les amis subissent des restrictions des visites liées à la situation sanitaire exceptionnelle. Les aumôniers catholiques hospitaliers, agents publics, peuvent créer un relais.
Lors d’une hospitalisation, vous pouvez donc, si vous le désirez, maintenir le lien avec vos proches en communiquant avec les aumôneries. Elles répondront à vos demandes selon les conditions sanitaires et les restrictions en vigueur.

CHRU BREST
– bureau aumônerie catholique site Cavale et Morvan 02.98.22.33.02
aumonerie.catholique@chu-brest.fr
– Centre de cure médicale, soins de suite et réadaptation, GUILERS (CHRU Brest)
Bureau aumônerie catholique : 02.98.01.59.04 genevieve.cheval@chu-brest.fr
– Hôpital psychiatrique, BOHARS (CHRU BREST)
Bureau aumônerie catholique : 02.98.01.52.17 xavier.caill@chu-brest.fr

Centre hospitalier CARHAIX
Bureau aumônerie : 06.88.53.97.69 regineabeguille-mesgouez@chu-brest.fr
Centre Hospitalier « Michel Mazéas » DOUARNENEZ.
Bureau aumônerie catholique : 06.32.77.04.64 annee60@gmail.com

Centre hospitalier « Ferdinand Grall » LANDERNEAU
Bureau aumônerie catholique : 02.98.21.80.39 myriam.blanc@hopital-landerneau.fr

Centre hospitalier LESNEVEN
Bureau aumônerie catholique : 06.68.02.49.54 aumonier@hopital-lesneven.fr

Centre hospitalier des pays de MORLAIX
Bureau aumônerie catholique : 02.98.62.61.60 aumonerie@ch-morlaix.fr

Centre hospitalier CHIC QUIMPER-CONCARNEAU
Bureau aumônerie catholique : 02.90.94.40.21 aumonerie.laennec@ch-cornouaille.fr

Centre hospitalier QUIMPERLE
Bureau aumônerie catholique : 02.98.96.63.35 v.cormy@ghbs.bzh

Centre hospitalier « Le Jeune » SAINT-RENAN
Bureau aumônerie catholique : 02.98.32.33.20 aumonier@ch-saint-renan.fr

Pour des informations complémentaires, ou en cas de difficulté pour contacter les aumôneries, vous pouvez joindre, Martine SADONÈS, Responsable Diocésaine des Aumôneries Hospitalières, téléphone : 06 01 71 02 30, aumoneriehospitaliere29@gmail.com

À noter : pour tous les déplacements que vous avez à faire, il faut tenir compte des conditions imposées et remplir une attestation dérogatoire. 

Si vous avez des questions, vous pouvez écrire à communication@diocese-quimper.fr 

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.