Festival Chrétien du cinéma

Festival Chrétien du cinéma

Du mardi 25 févier  au samedi 29 février 2020 au cinéma Even à Lesneven.

Thème : le pardon

•    Mardi 25 février à 19h45 : Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat - 1987
Film présenté par Marianne et Christopher Corre

•    Mercredi des cendres 26 février à 19h45 : L'Évangile selon Saint-Matthieu de Pier Paolo Pasolini - V.O.S.T.F.1965
Film diffusé à destination des participants du parcours Alpha
Film présenté par Gilles Cornec et Jacques Deniel

•    Jeudi 27 février : 16h45 : Gran Torino de Clint Eastwood - V.F. 2008
(Film diffusé à destination principalement par le MCR - Mouvement chrétien des retraités)
Film présenté par P. Gérard Le Stang

•    Vendredi 28 février : 16h45 : Rebelle, film d’animation V.F. de Brenda Chapman et Andrews Markt - V.F. 2012
Une séance pour les enfants et familles
Film présenté par Maryvonne Breton

•    Samedi 29 février : 15h30 : La voix du pardon d' Andrew Erwin et Jon Erwin - V.F. 2018
Séance grand public, suivie de la messe paroissiale à 18h.
Film présenté par Paul Rolland

Tarifs: 7€ par adulte / 4,5€ par enfant de moins de 14 ans / 5,5€ par abonnement

L' édito du curé:

Pardonne-leur…

L’expérience du pardon, et celle qui lui est inhérente de la culpabilité et du repentir, est devenue universelle : Lente imprégnation dans les sociétés d’une attitude que l’on croyait surtout réservée au christianisme, notamment en ce qui concerne le pardon offert à l’ennemi. Mais pardonner est un acte si fort, discutable à l’infini pour qui préfère la « pure justice », transgressif pour qui la loi du talion reste le minimum acceptable. Mais il finit par interroger et fasciner, courageux et non pas faible, héroïque et non victimaire. Faut-il et jusqu’où pardonner ? Le chrétien est aux prises depuis longtemps avec ces questions, les yeux fixés sur Dieu crucifié qui est allé à l’extrême du pardon.
Comment un tel thème ne pourrait-il pas dès lors parcourir le cinéma ? Le 7° art a cherché de bien des manières à exprimer le lent cheminement des êtres vers le pardon. A chaque fois, il a fallu donner à voir, à pressentir, à vivre le tragique d’une situation, la subtilité psychologique de l’enjeu, la sublimité des âmes engagées dans un tel processus. Le spectateur est alors convoqué à réfléchir sur ses propres mouvements intérieurs, identifiés ou pas à l’itinéraire que le film lui fait parcourir.
Quel bonheur qu’à Lesneven soit proposé sur ce thème, le 2ème festival chrétien du cinéma, avec une programmation de grande qualité. Il commence au moment même où l’Église commence le carême, temps privilégié consacré au repentir et au pardon. Beaucoup, j’en suis sûr, se sentiront poussé à participer à ce festival qui aidera chacun à gagner en hauteur de vue et profondeur de vie. 
Beau festival chrétien 2020 à tous, et un immense merci à tous ceux qui en permettent sa mise en œuvre. 

Pour en savoir + sur les films, téléchargez le document joint

 

P. Gérard le Stang, curé

Télécharger les pièces jointes :