Pèlerinage 2020 des pères et époux

La dixième édition a réuni plus d’une soixantaine de pèlerins, répartis en trois chapitres marchants (Saint Corentin, Saint Gwennolé, Saint Pol Aurélien) ainsi qu’un chapitre dédié logistique et à la gastronomie (Saint Laurent). Les participants, provenant de l’ensemble du Finistère, sont venus partager durant trois jours leurs prières pour fortifier la cellule familiale, noyau de base du tissu sociétal. Pendant deux jours, ils ont porté, sur deux brancards, une statue de la Vierge Marie et une statue de Saint Joseph avec l’Enfant Jésus sur le bras. Saint Joseph représente la source inspirante de la condition de père de famille.

Partis du Menez-Hom en direction de la presqu’ile de Crozon, les pères et époux ont fait une première halte pour la nuit, à l’abbaye de Landévennec où ils ont participé aux vêpres avec les moines.

Le samedi matin, le groupe est parti en direction de Rumengol, avec un arrêt dans la forêt de Landévennec, rejoint par Monseigneur Laurent DOGNIN qui a présidé la messe dans la petite chapelle du Folgoat. Les marcheurs sont arrivés à Rumengol en fin de journée.

Après une nuit d’adoration du Saint-Sacrement, le dimanche matin, ils sont partis en procession dans la campagne rumengolaise, en méditant le chapelet et en chantant. La messe dominicale du 5 juillet fut enfin le lieu des retrouvailles avec les familles venues retrouver les "papas" avec forces victuailles généreusement partagés lors du déjeuner pris tous ensemble.

Rendez-vous a été pris pour l'édition 2021 qui se déroulera les 2, 3 et 4 juillet.