Gwerz ar zul ( Dalc'hit soñj mad )

Télécharger les pièces jointes :

1. Dalhom soñj mad, kristenien, ez eus eun deiz santel;
A zeu dre zon ar c'hleier, beb sizun, d'or gervel
Da vond d'an iliz-parrez, 'vid meuli an Aotrou
Ha goulenn grasou nevez e-harz an aoteriou.

2. Sentom eta ouz Doue, beb sul deom d'an iliz,
Evid kleved e gomzou, ha 'vid ar zakrifis.
Tud vad, selaouit hirio leor kaer an Aviel:
Jezuz 'vo ar prezeger, selaouit e gentel.

3. "Na vezit ket war enkrez, ha na livirit ket:
Petra gavin da zebri, penaoz e vin gwisket ?
An Tad ho-peus en neñvou 'zo lemm e zaoulagad:
Eñ-roy d'e zervicherien ha bevañs ha dillad."

4. "Sellit ouz an evnigou, a nij a-zioc'h ho penn:
N'ouzont hada na medi, n'o-deus ket eur c'hreunenn;
Kaoud a reont, dre c'hras Doue, beb dervez o begad.
Bevit eta gand fiziañs e madelez ho Tad."

5."Sellit ouz ar bokedou, a zav ken stañk er prad:
Biskoaz n'o-deus bet desket na neza na gwriad;
Ha koulskoude Salomon, warnañ e vantell aour,
E skoaz eur bodig lili a oa c'hoaz gwisket paour."

6. Ni 'esper ar baradoz goude fin or buez,
'Lec'h ma klevim gand dudi kantikou an Elez;
Rag eur zul dreist pep hini eo an eternite,
Eun iliz dreist peb iliz eo palez kaer Doue.

Guillou

Le chant du dimanche ( Souvenez-vous bien )

1. Gardons bonne mémoire, chrétiens, qu'il y a un jour saint;
C'est le son des cloches qui, chaque semaine, nous appelle
À nous rendre à l'église de la paroisse, pour louer le Seigneur
Et implorer des grâces neuves au pied des autels.

2. Obéissons donc à Dieu, chaque dimanche, présents à l'église,
Pour entendre ses Paroles, et pour le sacrifice.
Bonne gens, écoutez aujourd'hui le beau livre de l'Evangile:
Jésus sera le prédicateur, écoutez sa leçon.

3. "Ne soyez pas dans la crainte, et ne dites pas:
Quelle sera ma nourriture, comment serai-je vêtu?
Le Père qui est aux cieux a des yeux perçants :
Il donnera à ses serviteurs, et la nourriture et le vêtement."

4. "Regardez les oiseaux qui volent au-dessus de vos têtes:
Ils ne savent ni semer ni moissonner ; ils n'ont pas de graine;
Ils trouvent, par la grâce de Dieu, chaque jour, leur becquée.
Vivez donc, confiants dans la bonté de Dieu, votre Père."

5. "Regardez les fleurs qui poussent, si nombreuses, dans le pré:
Jamais, elles n'ont appris à filer ou à coudre;
Et pourtant, Salomon, vêtu d'un manteau d'or,
Auprès d'un bouquet de lys, était encore pauvrement vêtu."

6. Nous espérons le Paradis à la fin de nos jours,
Là où nous entendrons avec ravissement, les chants des anges;
Car c'est un dimanche au-dessus de tous les dimanches, l'éternité,
Et une église au-dessus de toutes les églises, le beau palais de Dieu.

  • 1
  • 2
  • 3