Ni Ho salud, Kroaz benniget

Télécharger les pièces jointes :

Diskan (2w):
Meulom, meulom a vouez uhel
Jezuz hag e Groaz santel!

1. Ni ho salud, Kroaz benniget,
A-zioc'h or penn nevez-savet,
Ma talhim soñj en or c'halon
Euz grasou kaer ar mision.

2. Kriz 'rañk beza kalon an dén
A jom hirio sklaset ha yen,
A jom sklaset pa wel Jezuz
En eun doare kén truezuz.

3. Beteg ar maro e sentas,
Beteg ar maro war ar groaz,
Dornad plouz e wele kenta
Ha koad kaled e ziweza.

4. Mestr braz an neñv 'zoug war e benn
Spern garo evid kurunenn
;
En e dreid sakr, en e zaouarn
Ez eus sañket tachou houarn.

5. E galon baour a verv ennañ,
Evel ar c'hoar dirag an tan;
E oll izili 'zo brevet,
Evel rezin ez eo gwasket.

6. E nerz a dec'h : prest da vervel,
Nikun dezañ ne ro skoazell;
En e zehed, n'en deus netra
Nemed gwin treñk evid eva.

7. Eul laer a-zeou, eul laer a-gleiz,
Ha tro-war-dro tud kriz ha treiz;
Harp ouz ar Groaz, war ar C'halvar,
E Vamm beuzet en he glahar.

8. Evet eo ar c'halir c'houero,
A oa gantañ blaz ar maro;
Jezuz neuze a bleg e benn:
Mervel a ra... Prenet an dén!

9. Eur c'hleze lemm a zo eet doun
En e gostez bete 'r galon,
Evid lakaad da zivera
Eur berad gwad..., an diweza.

10. Salver Jezuz, a-raog mond kuit,
Me a fell din pokad d'ho treid,
Me a stardo va muzellou
Ouz ar c'hoad sakr, ouz an tachou.

11. Hirio, warhoaz, 'hed va buez,
Me 'vevo en ho karantez :
Ma 'm eus kalon, piou a garfen
Nemed Jezuz, Jezuz hep-kén?


Diwar Grignon de Monfort

Nous Vous saluons, Croix bénie

Refrain (bis):
Louons, louons à haute voix
Jésus et sa sainte Croix!

1. Nous vous saluons, Croix bénie,
Qui vient d'être érigée au dessus de nos têtes,
Que nous nous souvenions en notre coeur
Des belles grâces de la mission.

2. Le coeur de l'homme doit être cruel
Qui reste aujourd'hui glacé et froid,
Qui reste glacé en voyant Jésus
Dans un état si pitoyable.

3. Il obéit jusqu'à la mort,
Jusqu'à la mort sur la croix,
Son premier lit, une poignée de paille,
Et le dernier, de bois dur.

4. Le grand maître des cieux porte sur la tête
De dures épines pour couronne ;
Dans son pied sacré, dans ses mains
Sont enfoncés des clous de fer.

5. Son pauvre coeur bout en Lui,
Comme la cire devant le feu;
Tous ses membres sont broyés,
Comme du raisin il est pressé.

6. Sa force s'enfuit : prêt à mourir,
Personne ne vient Le secourir;
Dans sa soif, Il n'a rien
Sinon du vinaigre à boire.

7. Un voleur à droite, un voleur à gauche,
Et tout autour des gens cruels et traitres;
Tout près de la croix, sur le Calvaire,
Sa Mère noyée dans son chagrin.

8. Il est bu le calice amer,
Qui avait le goût de la mort;
Jésus incline alors la tête:
Il meurt... L'homme est racheté!

9. Une épée tranchante est allée profond
Dans son côté jusqu'à son coeur,
Pour faire couler
Une goutte de sang..., la dernière.

10. Seigneur Jésus, avant de partir,
Je veux embrasser vos pieds,
Fermement, je poserai mes lèvres
Sur le bois sacré, sur les clous.

11. Aujourd'hui, demain, au long de ma vie,
Je vivrai en votre amour:
Si j'ai du coeur, qui aimerais-je
Sinon Jésus, seulement Jésus?

  • 1