Publié dans Accueil

Interview de Mgr Dognin : vers des paroisses de disciples-missionnaires

Cette rentrée pastorale est placée sous le signe de la nouveauté avec la mise en place des paroisses nouvelles qui devient effective. Dans cette interview pour Église en Finistère, Mgr Dognin en rappelle les finalités.

EEF : Monseigneur, à Pâques vous avez érigé 20 paroisses nouvelles et nommé les curés pour les conduire. De quelle manière vont-elles se mettre en place maintenant ?
Mgr Dognin : Ce décret prend effet au 1er septembre mais les curés n’ont pas attendu pour prendre des dispositions pour démarrer l’année dans de bonnes conditions. Il y a un enjeu très important pour cette année. Il s’agit de la constitution des communautés chrétiennes locales, en leur rappelant leur mission. Elles pourront ainsi mettre en oeuvre les orientations pastorales qui vont permettre de vivre l’Église au plus proche des gens et une évangélisation renouvelée.

C’est quoi une communauté chrétienne locale ?
J'entends une grande peur : des grandes paroisses sur des territoires étendus. Alors comment l’Église va-t-elle continuer de vivre en proximité avec les gens ? Justement une grande paroisse permet de fédérer des forces vives pour mettre en oeuvre des formations, pour développer des initiatives missionnaires et avoir un certain tonus pour proposer de belles liturgies, pour assurer la catéchèse, pour l’attention aux plus pauvres. En revanche, il est capital qu’il y ait des communautés chrétiennes dans les communes au plus près des personnes pour manifester la présence de l’Église et annoncer la Bonne Nouvelle. Il est donc important que des chrétiens qui habitent un même endroit ou des communes voisines
puissent se retrouver et organisent la mission de l’Église là où ils sont. Il faut que la catéchèse se déroule localement. Il faut organiser la visite aux malades et aux personnes âgées qui sont dans les ephad, leur apporter la communion. Un autre enjeu très important réside dans la
création d’équipes fraternelles pour permettre aux chrétiens de se retrouver pour partager la Parole de Dieu, pour prier ensemble, pour se soutenir mutuellement et pour accueillir d’autres qui cherchent le Seigneur. Je souhaite vraiment que se développent dans les communes des initiatives
autour des églises. Même s’il n’y a pas la messe le dimanche, il est important d’ouvrir l’église et que des baptisés s’y retrouvent chaque semaine pour prier, pour un temps d’adoration, pour dire le chapelet ou vivre un partage de la Parole de Dieu. Même s’ils sont peu nombreux, il est important que les chrétiens témoignent de leur foi en se réunissant.

Il s’agit donc de continuer à annoncer l’Évangile au plus proche des personnes. Comment va-t-on s’y prendre ?
Tout d’abord, il est très important d’avoir des lieux d’accueil bien visibles et repérables car beaucoup de personnes veulent s'adresser à l’Église et doivent donc savoir où elles peuvent le faire. Par ailleurs, les chrétiens doivent aller à la rencontre des personnes en développant des initiatives du type des « missions paroissiales » pendant une semaine. Je souhaiterais que cette année, nous découvrions ce qui se vit dans bien d’autres diocèses pour retrouver le sens de ces « missions ». Les chrétiens ne peuvent pas y mettre de l’énergie toute l’année, c’est pour cela qu’on peut choisir une semaine où la communauté chrétienne va aller à la rencontre des habitants sur une ou deux communes. Cela suppose donc que les baptisés se mobilisent localement avec l’aide de tous les volontaires de la paroisse pour aider à ces « missions paroissiales ». Ces « missions » consistent en la visite des gens avec des activités diverses comme une veillée de prière, une conférence, un événement festif, la messe le dimanche, la visite de certains lieux importants de la commune. Cette semaine peut être annoncée sur un tract qui est distribué très largement aux habitants de la commune. Ces « missions » existent ailleurs, elles portent du fruit et donnent de la joie à ceux qui les vivent. Il est, en effet, enthousiasmant de sortir de ses habitudes pour aller à la rencontre des habitants de nos communes qui ne fréquentent plus l'Église. Ces « missions » peuvent prendre des formes différentes. Je pense qu’il faudrait les expérimenter en quelques endroits du diocèse. Nous ferons ensuite un retour d'expériences et regarderons comment avancer ensemble.

Ces missions peuvent donc contribuer à rendre l’Église et les communautés chrétiennes plus visibles...
C’est pour répondre à l’appel du Seigneur qui nous demande d’aller annoncer la Bonne Nouvelle. Le Seigneur ne nous dit pas : « Mettez-vous à un endroit et attendez
qu’ils viennent ». Il nous dit : « Allez de toutes les nations faites des disciples… Apprenez-leur à garder les commandements que je vous ai donné ». C’est donc à nous d’aller vers les personnes pour leur faire entendre le message de la Bonne Nouvelle, et de le manifester par notre manière d’être, notre amour des gens, notre solidarité. Quand on essaie d’aller vers les autres, on trouve beaucoup de joie. Si cela ne veut pas dire qu’ils se convertiront pour autant, ils auront entendu le message et rencontré des chrétiens heureux de croire. Le monde d’aujourd’hui a besoin de témoins. Cela suppose une conversion missionnaire. Comme nous le rappelle le pape François, nous ne sommes pas seulement disciples mais disciples-missionnaires.

De quelle manière allez-vous vous impliquer et accompagner cette nouvelle étape comme Pasteur de ce diocèse de Quimper et Léon ?
Je ne resterai pas enfermé dans mon bureau. Nous entrons dans une année de mise en place avec beaucoup d’enjeux pour l’évangélisation. Je me rendrai disponible pour aller dans les paroisses. Je suis prêt à participer à des réunions. Par exemple, si une communauté chrétienne locale a du mal à se mettre en place, je suis prêt à venir rencontrer les chrétiens sur le terrain. Je commencerai aussi une visite pastorale pour rencontrer, écouter, encourager. Pour moi, il est primordial d’aller sur le terrain pour écouter les prêtres et les fidèles. C’est mon objectif pour l’année pastorale qui s’ouvre. En conclusion, j’invite les diocésains à être positifs pour s’inscrire dans cette nouvelle étape de la vie de notre diocèse puisqu’il s’agit de chercher à annoncer l’Évangile avec les moyens qui sont les nôtres.

Qu’en est-il de la formation pour accompagner ces mutations ?
J’ai nommé le père Armand Guézingar pour accompagner la formation. Nous souhaitons que les formations qui vont se mettre en place puissent accompagner beaucoup de fidèles. En effet, beaucoup de chrétiens n’ont pas assez de compétences comme la connaissance des Écritures pour répondre aux questions qu’on peut leur poser y compris au sein de leurs familles. Nous avons demandé que soit mise en place une formation de base qui puisse être donnée de manière très délocalisée afin que les chrétiens puissent acquérir les bases de la foi. Cela n’exclut pas la poursuite de formations déjà existantes comme le parcours fondamental de théologie. Et puis nous proposerons des rencontres spécifiques pour les délégués pastoraux et les équipes pastorales qui seront davantage axées sur la manière de conduire les communautés. Ces rencontres doivent aussi pouvoir leur permettre d’échanger à partir de leurs expériences sur le terrain.

Propos recueillis par Yvon Gargam

Réécouter l'émission Dans l'Eglise de RCF avec Mgr Dognin

Venez et voyez !

ANTISÉMITISME: TOUS APPELÉS À UN SURSAUT DE FRATERNITÉ

La Conférence des évêques de France s’associe à l’élan national contre l’antisémitisme. Elle adresse un soutien sans faille à la…

Concert Hopen

L'équipe ES (Equipe Espérance pour les 15- 18 ans) de Châteaulin organise une soirée concert avec le groupe HOPEN (pop-…

Amoris Laetitia : Accueillir les situations avec miséricorde

  La pastorale familiale, à la suite d’Amoris Laetitia. Ce thème a guidé une centaine de personnes de la Province…

Fête diocésaine des chanteurs en liturgie

Elle aura lieu à la cathédrale Saint-Corentin le dimanche 3 mars 2019 Cette fête est ouverte à tous, qu’on soit…

Découvrir le patrimoine religieux

Le diocèse de Quimper et Léon, par l'intermédiaire du Service de formation, propose en 2019 un cycle de conférences pour…

La campagne denier 2019 est lancée

Rémi Perrin, l'économe diocésain nous en parle

Actualités locales

  • Soirée Alpha Couple
    Soirée Alpha Couple Un couple ça se construit !Alpha couple s’adresse à tous les couples mariés ou non qui souhaitent prendre du temps à deux.7 soirées avec un dîner servi pour deux, exposé, temps d’échange en tête à tête sur la base d’un guide de discussion.1ère SOIRÉE MARDI 26 FEVRIER 2019 À 20HESPACE…

  • Vivre la rencontre islamo-chrétienne à la lumière de Tibhirine
    Vivre la rencontre islamo-chrétienne à la lumière de Tibhirine Vivre l’esprit de Tibhirine aujourd’hui Depuis plus de 20 ans, le chemin ouvert par les moines de Tibhirine se poursuit. Pris dans la tourmente de la guerre civile en Algérie avec tous le habitants, ils se considéraient d’abord comme « des priants parmi d’autres priants ». Leur choix de continuer…

  • Soirée au profit d'enfants des Philippines
    Soirée au profit d'enfants des Philippines Passez une bonne soirée en participant aux actionsen faveur des enfants de Maasin sur l'île de Leyte Samedi 23 février 2019 à Gouesnac'h18h00: Messe Eglise saint Pierre et saint Paul19h15: Accueil au restaurant scolaire de Gouesnac'h3, Hent Réunion (derrière la Mairie) 20h00: Dîner philippin et animation Inscription au dîner auprès…

  • Recollection animée par Lommig Gonidou
    Recollection animée par Lommig Gonidou Dans l'esprit de Charles de Foucauld "Seigneur, avec toi, nous irons au désert" Le samedi 9 mars, de 9h à 17h - Centre spirituel diocésain de Créac'h-Balbé (Saint-Urbain)Ouverte à tous 02 98 25 00  

  • Soirée découverte de CVX (communauté de vie chrétienne) et de la spiritualité Ignatienne
    Soirée découverte de CVX (communauté de vie chrétienne) et de la spiritualité Ignatienne Information générale sur la spiritualité Ignatienne et ce que propose la CVX suivie de 2 ou 3 témoignages courts de compagnons sur ce que leur apporte notre communauté et le chemin Ignatien dans leur vie. Possibilité de dîner ensuite sur place 16 mars - 17 à 19 h - Centre Jean-Paul…

  • JMJ: Les discours du Pape et, en vidéo, nos jmjistes
    JMJ: Les discours du Pape et, en vidéo, nos jmjistes Comment se sont passées ces JMJ pour nos jeunes bretons ? La réponse, ici : https://www.facebook.com/eglisecatholique29/videos/ Discours du pape François pour l’ouverture des JMJ de PanamaChers jeunes, Bonsoir !
    Read more...

  • Tisseuses de liens au presbytère de Saint-Divy
    Des tisseurs de liens, chez nous plutôt des tisseuses, réalisent des tapisseries dessinées par l’artiste Annaïg Le Berre, représentant les saints patrons de nos clochers. Celle de saint Nicolas de Saint-Thonan est achevée. Celle de saint Divy et de saint Thénénan de la Forest sont en cours de réalisation. Le…

  • 7ème dimanche du temps ordinaire - 24 février 2019
    7ème dimanche du temps ordinaire - 24 février 2019 Les textes de ce dimanche nous offrent une perspective générale de l’histoire humaine et de celle du salut. Trois personnages nous sont présentés : Adam, David et Jésus. Commençons par écouter ce qu’a écrit saint Paul aux Corinthiens. Le premier homme, Adam, devint un être vivant ;le dernier Adam – le Christ…