Publié dans Accueil

Parution du livre : Myriam, mon amour Quand la lumière traverse le deuil de Jelle Lemaitre

À 30 ans, on a la vie devant soi. Pourtant, le bonheur de Myriam et Jelle, parents de deux jeunes enfants, bascule en 2017 quand ils apprennent que Myriam est touchée par un cancer particulièrement agressif dont elle ne guérira pas. Où et comment trouver la force de vivre à nouveau pour Jelle, aujourd’hui jeune veuf ? Comment affronter un quotidien lourd de « papa solo » et tous les défis qui y sont liés ? Plus largement, comment profiter à nouveau de la vie quand on est frappé par le deuil ou une telle souffrance ?
Avec simplicité, il aborde les points très concrets de sa vie actuelle : les nécessaires ajustements d’emploi du temps, l’organisation logistique de la famille, sa solitude dans les choix éducatifs, mais aussi la transmission de la mémoire de Myriam auprès de ses enfants. Il souligne également le soutien déterminant des amis, la place du changement dans sa reconstruction, l’équilibre sain qu’il a pu trouver dans une vie sociale et professionnelle actives, et enfin le temps pris à part pour se ressourcer.
« Conjoint survivant, on pressent qu’il est devenu super-vivant, tellement la vie lui a fait faire un bien curieux voyage, de ceux dont on ne revient plus tout à fait le même » signe le père Pierre Amar dans sa préface. Car effectivement, Jelle Lemaitre lance ici à appel à vivre, à aimer et à saisir les joies de chaque instant. La lumière de sa foi vive vient éclairer chaque facette de son deuil et l’habiter par une espérance décisive. Il puise aussi sa force dans l’amour conjugal qu’il a partagé avec son épouse. Ainsi, beaucoup seront étonnés de voir le couple et le mariage célébrés dans une telle situation.
Au-delà du thème du deuil, les trésors révélés dans ce témoignage serein et lumineux pourront aider toutes les personnes confrontées à la solitude, que ce soit au travers d’une séparation, d’un divorce ou encore d’un célibat non choisi

* Le témoignage bouleversant d’un jeune père de famille frappé par le deuil sous l’angle de l’espérance chrétienne.
* Préface du p. Pierre Amar (Padreblog)
* Jelle Lemaître a été délégué épiscopal à l’information pour le diocèse de Rennes de 2012 à 2017. Il intervient fréquemment sur RCF Alpha et National.
* Un hymne à l’amour conjugal et à l’espérance.

Venez et voyez !

Message de Mgr Dognin pour ce 5ème dimanche de Carême destiné aux catéchumènes et à tous

Mgr Dognin adresse aux catéchumènes et à tous un message pour ce 5ème dimanche de Carême 29 mars 2020

La semaine Sainte sur KTO - Les horaires

Dimanche des Rameaux et de la Passion-          11h Messe célébrée par le pape François en direct de Rome-          16h30 Conférence de carême…

L’heure de la fraternité a sonné : les évêques bretons évoquent un « chemin d’espérance »

Ce mercredi 25 mars 2020, alors que toutes les cloches de France vont sonner pour la fête de l’Annonciation, les…

Mgr Dognin : "Soyons témoins de l’Espérance dont notre monde a tant besoin !"

Dans cette crise sanitaire, chacun de nous est affecté dans sa vie quotidienne, son travail, ses relations. Notre société d’abondance…

Église en Finistère N°333 en accès libre

L'épidémie de Covid19 nous empêche d'imprimer et d'expédier la revue à nos abonnés ! Comme garder du lien est important,…

Denier de l'Église, 1 bonne nouvelle à proclamer, 1000 bonnes raisons de donner

85 prêtres en activité, 20 paroisses, 13 religieux et religieuses engagés en pastorale, 123 prêtres ainés, 5 séminaristes, 105 laïcs…

Actualités locales

  • 5ème dimanche de Carême - 29 mars 2020
    5ème dimanche de Carême - 29 mars 2020 Dans l’Évangile selon saint Jean tous les récits des événements sont à lire et comprendre comme  étant réels et symboliques. Ainsi, Jean n’a retenu dans son Évangile que sept miracles, sept signes de la gloire de Dieu, un chiffre symbolique, le huitième signe étant celui de la résurrection du Christ.…