Accueil  -  La chapelle de Coat-Quéau à Scrignac

La chapelle de Coat-Quéau à Scrignac

Ravagée par un incendie en juillet 2019, la chapelle de Coat-Quéau est en rénovation.

Coat Quéau, ancien lieu noble, était une trève de Scrignac jusqu’à la Révolution. Une chapelle dédiée à la Vierge aurait existé en 1388. Vraisemblablement reconstruite au 16e siècle, entourée d’un cimetière, elle tombe en ruines dès la fin du 19e siècle. Elle est partiellement connue par des dessins réalisés avant sa disparition. De plan rectangulaire, le chevet, percé d’une grande baie gothique, était flanqué, au nord, d’une chapelle en appentis. Les vestiges sont vendus à la famille Bolloré, propriétaire des papeteries de Cascadec à Scaër (Finistère) qui les fait remployer en 1926 dans un nouveau sanctuaire.
L’édifice actuel a été construit en 1937 à l´initiative de l´abbé Jean-Marie Perrot, d´après les plan de l´architecte James Bouillé, tous deux militants bretons de l´action catholique. Une croix de type celtique érigée en 1950 sur la tombe de l’abbé Jean-Marie Perrot tué à Scrignac en 1943.
Pour lire la suite, cliquez ici

Elle est « représentative de l’architecture régionaliste néo-bretonne » et est classé aux monuments historiques depuis 1997.
Elle est aussi utilisé chaque année pour le pardon de Coat-Quéau, le 15 août.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.