Publié dans Economat

Economat

La mission de l'économat diocésain est d'administrer les biens du diocèse sous l'autorité de l'Évêque. Ce service est dirigé par l'Econome diocésain dont la charge est définie par le droit canonique. Il rend compte régulièrement des activités du service au Conseil Diocésain pour les Affaires Economiques.

Le service de l'économat est l'interlocuteur privilégié des prêtres, des comptables et trésoriers de paroisses pour toutes les questions économiques, juridiques, fiscales, sociales et immobilières. Il est en étroite collaboration avec la réflexion pastorale pour le service de l'Eglise diocésaine.

Le blog du service

  • Une Église mobilisée pour les vacanciers

    L’été est synonyme de vacances, de repos. C’est un moment où l’on prend du temps pour faire autre chose que durant tout le reste de l’année.

    Premier département côtier de France avec ses 1430 kilomètres de côtes, le diocèse de Quimper et Léon est un diocèse d’accueil pour de nombreux touristes. Et c’est avec plaisir qu’ils sont accueillis dans les paroisses pour les messes dominicales ou la célébration de sacrements lorsque les personnes ont des attaches locales.

    Pour les prêtres et les bénévoles de ces paroisses touristiques, l’été est donc un temps fort durant lequel il faut organiser les messes, mais également l’ensemble des pardons qui rassemblent toujours beaucoup de monde en cette période.


  • Les legs, assurance-vie et donations : une autre façon de donner à l’Eglise
    Les legs, assurance-vie et donations : une autre façon de donner à l’Eglise

    Léguer à l’Eglise est un acte de foi. C’est donner à l’Eglise les moyens de l’annonce de l’Evangile et vouloir qu’après soi, la Bonne Nouvelle se diffuse au plus grand nombre.
    Cette ressource permet d’assumer les dépenses pour lesquelles les autres participations des fidèles ne suffisent pas. C’est en particulier le cas pour l’entretien de nos lieux de rassemblement.
    Il nous faut régulièrement informer de la possibilité de léguer, de donner. C’est l’objet de la campagne nationale, que nous déclinons localement.
    Si vous avez des questions sur ces sujets, vous pouvez faire appel à Monsieur Yves Sanson, notaire en retraite et délégué legs bénévole du diocèse. Il peut vous conseiller, en fonction des souhaits que vous exprimez, sur les solutions adaptées à votre situation personnelle.
    Ses coordonnées vous seront transmises sur simple appel à l’évêché de Quimper.


  • Au service du Denier
    Au service du Denier

    Les campagnes pour le Denier mettent en avant le sens du don et sa contribution essentielle à la mission de l’Eglise. Cela est bien normal. Ce que l’on perçoit moins, c’est tout le travail nécessaire pour lancer les appels aux dons et pour les traiter lorsqu’ils arrivent.
    En 2016, le diocèse a compté environ 14 000 donateurs. Les dons se sont répartis en 588 règlements par carte bancaire (en nette augmentation), 2309 par prélèvement automatique et 10 986 par chèque. Les espèces sont reçues principalement en paroisse et le plus souvent de façon anonyme. Le plus simple à gérer reste les prélèvements automatiques.
    Le traitement d’un don comporte plusieurs étapes : l’ouverture des enveloppes, l’identification des donateurs et l’enregistrement des dons, les remises en banque des chèques et l’émission des reçus fiscaux. Nous attendons que le nombre de reçus soit supérieur à 1000 pour les expédier et profiter ainsi de tarifs postaux plus intéressants.
    (photo : Armelle Ansquer, secrétaire comptable au service du denier et des donateurs.)


  • Le fonctionnement d'une paroisse

    La conduite d’une paroisse est confiée à un prêtre : le curé. Il est entouré d’autres prêtres et de laïcs engagés diversement pour faire vivre les missions de l’Eglise (célébrer, enseigner, servir).
    Pour les questions économiques, le curé est également entouré de personnes compétentes. Ainsi, la règle en l’Eglise veut qu’il existe dans chaque paroisse, un Conseil aux affaires économiques pour aider le curé dans la gestion et dans les décisions d’investissements. Il est également soutenu par un trésorier et des trésoriers adjoints pour le fonctionnement quotidien (encaissement des recettes, engagement des dépenses, surveillance du patrimoine…). Enfin un comptable enregistre l’ensemble des opérations financières, s’assure de la présence de justificatifs et met en état les comptes pour les présenter au conseil aux affaires économiques. Cette comptabilité est vérifiée par les services de l’évêché et additionnée aux autres comptabilités du diocèse pour former les comptes de l’Association diocésaine de Quimper. Conformément à la loi, ces comptes sont soumis au contrôle d’un commissaire aux comptes.